Arrivée à Stockholm

Après quelques difficultés à enregistrer, sur les bornes automatiques, le bagage de Cédric aux proportions trop importantes, nous passons un vol sympa bien que séparés par le hasard d'air france! On passe le temps en mangeant le poulet au citron servi à 17h

Atterrissage. Ramassage des bagages en 5 minutes top chrono, on trouve le bon bus, le bon métro (tickets à 4,5€!!! Pour seulement deux arrêts) et notre bed and breakfast juste en face de la sortie du métro.

En arrivant, on comprend qu'il faut retirer ses chaussures

On s'exécute sagement, on prend les enveloppes à nos noms qui pendouillent devant la réception

Et trouvons nos chambres (oui, "nos", visiblement là aussi ce sera séparés) sans beaucoup plus d'infos par la réceptionniste.

Sac de couchages sortis, douches repérées nous sortons à la recherche de notre diner.
Les rues sont calmes, il y a peu de circulation, les signaux sonores des passages piéton retentissent à différents rythmes et Cédric trouve des ressemblances avec les Etats-Unis dans la structure des rues.

Après avoir passé des fast food connus, les bars à tapas, le resto français, les bars à burger, et 30 minutes de marche dans les rues droites, aérées, aux immeubles sobres, on désespère trouver un bon resto suédois, on se rabat donc sur un italien ! La gastronomie suédoise attendra.

Un plat de Pâtes, un risotto et un tiramisu plus tard, on fait nos courses pour notre repas de demain midi et on retourne à l'auberge.

La température est agréable (22 à l'atterrissage) mais le petit vent nous fait mettre nos laines sur la terrasse du resto.

Au programme de demain, train+bus pour rejoindre le point de départ des radeaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.